Six projets pour la bioéconomie

projets 2022

Six projets pour la bioéconomie

En finançant des projets de ressourcement, le Carnot 3BCAR permet le développement de produits et de procédés pour les bioénergies, les biomolécules et les matériaux biosourcés.

Cette année ce sont 6 projets qui ont été sélectionnés pour leur qualité scientifique et leur potentiel innovant. Les résultats de ces projets ont pour vocation d’être exploités à moyen terme par des entreprises qui souhaitent s’inscrire dans la bioéconomie.

Captation du Biométhane par Absorption et Biotransformation Enzymatique en Pulvérisation de Goutelettes – projet METHA-SPRAY – 36 mois

L’objectif principal de ce projet est de développer une technologie biosourcée adaptable à différents systèmes d’épurations et susceptible de palier le problème des évents gazeux chargés en CH4.

METHA-SPRAY est à l’interface entre l’optimisation des procédés d’épuration de biogaz, la formulation de système d’absorption biosourcé de CH4 et la catalyse enzymatique de transformation in situ du CH4. Ce projet aboutira au développement d’une technologie performante énergétiquement et faiblement impactante sur l’environnement par le couplage de procédés physiques, chimiques et biotechnologiques.

Le projet METHA-SPRAY réunit le LCA et TBI.

Fonctionnalisation Chimio-Enzymatique de Polymères Synthétiques Récalcitrants – projet ZYPO – 24 mois

Le projet ZYPO a pour but de démontrer la possibilité de fonctionnaliser/dégrader des plastiques de commodité via l’utilisation de métallo-enzymes fongiques couplée à des approches de catalyse chimique.

Ce projet devrait permettre de réaliser une preuve de concept qui peut non seulement ouvrir la voie à un recyclage chimique des plastiques, adressant ainsi la question cruciale de leur fin de vie, mais aussi représenter une méthode de choix pour accéder à de nouveaux matériaux pour des applications bien ciblées.

Le projet ZYPO réunit BBF et le LCPO.

Synthèse et fonctionnalisation de polymères hyperramifiés issus de l’huile de colza à haute teneur en acide érucique – projet HYPE – 24 mois

L’objectif de ce projet est de synthétiser des monomères plurifonctionnels de type AB2 issus d’huile de colza érucique servant de base pour des polymères hyperramifiés dont la structure sera maitrisée.

Les polymères hyperramifiés obtenus dans le cadre de ce projet seront fonctionnalisés afin d’accroitre leur caractère amphiphile et évaluer leur potentiel en tant que matériaux pour l’encapsulation physique notamment pour la cosmétique.

HYPE réunit l’ITERG et le LCPO.

Synthèse bioélectrochimique d’hydrogène soluble pour améliorer la réduction hybride [métal microorganismes] du CO2 en synthons – projet HYSSYH – 36 mois

Le projet HYSSYH propose d’évaluer une nouvelle génération de procédé d’électrosynthèse microbienne pour fabriquer des molécules plateformes à partir de la matière organique contenue dans les effluents ou biodéchets, de CO2 et d’électricité décarbonée.

Le procédé développé dans ce projet, assimilé à une technologie de bioraffinerie, se compose de deux étapes couplant la génération d’hydrogène soluble via une électrolyse microbienne des effluents et des déchets organiques et l’hydrogènation hybride du CO2 en molécules plateformes.

HYSSYH réunit le LGC et TBI.

Entrepôts facilitant la fouille de données méta-omiques dans le domaine des biotechnologies environnementales, afin de favoriser la maîtrise des systèmes microbiens complexes – projet MEMOS – 36 mois

L’objectif de ce projet est de mettre à disposition des industriels du secteur et de la communauté scientifique des outils permettant de capitaliser sur les données méta-omiques de biotechnologies environnementales, en entreposant des données FAIR (Findable, Accessible, Interoperable, Reusable), dans une optique d’amélioration des procédés.

Le projet MEMOS contribuera à lever des verrous importants dans le domaine des biotechnologiques environnementales en achevant le développement d’outils très complémentaires, DeepOmics et OpenSILEX-LBE.

MEMOS réunit le LBE et PROSE.

Oil BodiEs for INNovative food products : From plant seed processing to digestive fate – projet OBEINN – 36 mois

Le projet OBEINN revisite les procédés traditionnels de bioraffinerie des huiles en proposant des procédés d’extraction sans solvant organique des corps lipidiques présents dans les graines oléoprotéagineuses ou fractions céréalières riches en lipides et d’intérêt nutritionnel, et d’explorer des fonctionnalités des corps lipidiques extraits dans différentes formulations telles que des formules infantiles.

Le projet débouchera sur une base de données sur les fonctionnalités physico-chimiques des corps lipidiques et les formulations de ces derniers. De plus des analyses des cycles de vie et des coûts des procédés développés dans le cadre du projet seront réalisées afin de les comparer aux procédés d’extraction traditionnels.

Le projet OBEINN réunit des composantes des Carnot 3BCAR : IATE, LCA, IJPB et Qualiment : STLO ainsi qu’une unité INRAE : BIA

Retrouvez tous les projets financés par le Carnot 3BCAR ici